L’équipement de sécurité nautique obligatoire au Québec

Au Québec, la loi exige que toute embarcation nautique dispose d’un minimum d’équipement de sécurité nautique pour naviguer sur les eaux intérieures comme une rivière ou un lac de petite taille.

Voici l’équipement de base requis pour les embarcations de plaisance comme les canots, les kayaks, les embarcations à avirons, les voiliers et les petites embarcations motorisées :

  • Une veste de flottaison individuelle (VFI) pour chaque personne à bord. Chaque gilet de sauvetage doit être approuvé par Transports Canada et être de taille appropriée pour chacun des individus qui se trouvent dans l’embarcation ;
  • Une ligne d’attrape flottante d’une longueur minimale de 15 mètres, c’est-à-dire une corde qui sera lancée à une personne tombée à l’eau. Comme son nom l’indique, cette corde doit pouvoir flotter, mais elle doit également être en bon état ;
  • Un dispositif de signalisation sonore, comme un sifflet sans bille ;

Si l’embarcation est d’une longueur supérieure à six mètres, d’autres équipements de sécurité nautique sont obligatoires :

  • Une lampe de poche étanche, en bon état de fonctionner, qui servira à voir et à être vu lors de la navigation de nuit ou par visibilité réduite ;
  • Une écope d’une capacité minimale de 750 millilitres, en plastique ou en métal avec une ouverture d’au moins 65 cm2 ET/OU une pompe de cale manuelle qui serviront à vider l’eau par-dessus bord ;

En ayant l’équipement de sécurité nautique adéquat, vous naviguerez l’esprit tranquille. Si quelque chose devait mal tourner, ces accessoires permettront peut-être de sauver une vie.

L’équipement de sécurité nautique obligatoire au Québec
1 vote