Lydiane en randonnée au Québec

Si vous suivez Lydiane, vous savez qu’elle a participé à la Traversée de la Gaspésie (TDLG) en ski de fond cet hiver. Eh bien, cet été, elle s’entraîne pour la version estivale de la TDLG. Cette fois cependant, c’est à la course qu’elle s’élancera sur les sentiers gaspésiens! Six jours de 20 kilomètres de course en sentier à travers la Gaspésie, avec la même magnifique organisation qu’on connaît à la version hivernale du défi.

Le 22 septembre prochain, elle ira donc une nouvelle fois dans les montagnes de la Gaspésie pour parcourir les quelque 115 kilomètres à traverser en six jours, soit un demi-marathon quotidiennement.

On ne se lance pas un tel défi sans se préparer et s’entraîner, ce que Lydiane fait depuis le début de l’été. Pour l’aider avec son entraînement, elle voit une kinésiologue qui l’oriente dans ses entraînements et lui propose diverses techniques pour améliorer son endurance et son cardio, comme l’entraînement par intervalles. Comme Lydiane est végane, elle s’est aussi offert les services d’une nutritionniste afin de manger de manière équilibrée et optimale afin de réussir ce défi.

Comme elle voyage à travers le Québec, Lydiane s’est entraînée à divers endroits partout dans la province. Voici ses découvertes pour de la randonnée ou encore de la course en sentier!

Par Lydiane St-Onge 

Île aux Lièvres

Non loin de Rivière-du-Loup, on retrouve l’Île aux Lièvres et ses 46 kilomètres de sentiers en plein cœur du Saint-Laurent. Prenez le traversier pour accéder à l’île, où vous pourrez observer toute la faune, mais particulièrement les oiseaux, et faire du camping.

Le petit dénivelé des sentiers de l’île m’a d’ailleurs permis de m’entraîner en course en sentier. Si vous cherchez l’endroit parfait pour décrocher et vivre une expérience unique loin de la civilisation, allez faire un tour du côté de l’Île aux Lièvres, vous ne serez pas déçu!

Parc national du Bic

C’est un parc bien connu et j’adore le pic Champlain, il offre une vue exceptionnelle. La randonnée Le grand tour offre quant à elle une boucle difficile au décor toujours changeant. Elle ira même jusqu’à tester vos compétences de grimpeur, puisque vous devrez à plusieurs reprises utiliser vos mains et vos bras pour avancer. C’est trippant! Par contre, vérifiez l’état de la marée avant de partir pour ne pas vous faire prendre.

Parc national de la Mauricie

C’est une destination de rando que je n’ai pas eu la chance d’essayer cette année, puisque le sentier est fermé jusqu’en décembre, mais je tenais à vous en parler quand même, question que vous puissiez la mettre dans votre liste de rando à faire au Québec, en été comme en hiver! La randonnée Les deux criques couvre 17 kilomètres et propose plusieurs défis comme des montées et des descentes à l’aide de cordes. À essayer!

Mont Orford

J’ai fait la randonnée du sentier Les crêtes avec un groupe de personnes cet été, c’est une boucle de 18,7 kilomètres qui offre 900 mètres de dénivelé. C’est une rando assez difficile, puisque les sentiers du mont Orford sont plutôt à pic et que le dénivelé est avalé rapidement!

Géoparc de Percé

Ce ne sont pas les sentiers qui manquent au Géoparc de Percé! Mon préféré, le sentier des Montagnes, offre une vue imprenable sur la ville du mythique rocher. On trouve aussi des formations géologiques impressionnantes dans le Géoparc, tels que les arbres courbés de la forêt magique. Assez original! Vous n’avez pas le vertige? Allez faire un tour sur la populaire plateforme vitrée, suspendue à 200 mètres d’altitude.

Tremblant

La combinaison des sentiers Les ruisseaux, Johannsen, Les sommets et Vertigo du mont Tremblant a vraiment un petit quelque chose de spécial. La randonnée fait environ 17 kilomètres et l’ascension est d’environ 700 mètres. En plus, le sentier part du centre de ski, donc ce n’est pas nécessaire de passer par le parc national! La route pour s’y rendre est donc plus courte.

Forillon

J’ai passé une partie de l’été en Gaspésie et dans le Bas-du-Fleuve, et je ne pourrais pas parler de sentiers à parcourir sans parler du parc national de Forillon et de sa portion du Sentier international des Appalaches qui vous amène au bout du monde. À la fin du sentier, vous arrivez à la péninsule de la Gaspésie, c’est la fin des Appalaches. La vue est à couper le souffle.

Photo: Danielle Langlois, sous Creative Commons (Wikimedia)

Mont-Royal

Un classique, mais un incontournable dans ma vie de tous les jours reste le mont Royal. À quelques minutes de chez moi, j’y vais plusieurs fois par semaine pour me lancer sur les sentiers où je fais généralement des circuits de 6 ou 7 kilomètres. Il est facile d’y accumuler le dénivelé et il y a presque toujours un nouveau sentier à découvrir. J’adore ma montagne!

Photo: MariamS, sous Creative Commons

L’été n’est pas terminé, on se voit sur les sentiers!

Pour en savoir plus sur la traversée de la Gaspésie, allez faire un tour sur le site de la TDLG. Pourquoi ne pas vous joindre à moi, du 22 au 29 septembre prochain, pour réaliser ce défi?

 

Lydiane en randonnée au Québec
3 votes
The following two tabs change content below.
Author Image

Lydiane autour du monde

En 2013, Lydiane quitte maison et boulot pour arpenter la planète et aller au bout de ses rêves. Aventureuse, énergique et créative, elle s’est donné comme mission de découvrir le monde, son sac au dos. Nomade née, Lydiane a un penchant pour la randonnée et elle se lance avec enthousiasme dans de nouvelles expériences de plein air. Après avoir foulé le sol de six continents, Lydiane demeure insatiable et poursuit sa découverte du monde, qu’elle partage avec, entre autres, sa grande communauté virtuelle. Ses dadas? Faire de la photo, de la cuisine végane et de petites crèmes maison à base de produits naturels.
Author Image

Derniers articles de Lydiane autour du monde (Tous les articles)